Herbes et broussailles

Les conseils Pubert sur l'entretien des herbes et broussailles

Taille de l’herbe, des broussailles et du gazon

LE DÉBROUSSAILLAGE ET LA TONTE AU SERVICE DE VOTRE TERRAIN

Le débroussaillage et la tonte sont utiles pour entretenir votre jardin ou sous-bois efficacement. Ils permettent de nettoyer et d’embellir votre terrain pour un rendu naturel. Vous trouverez ici de nombreuses astuces pour ces travaux en fonction de votre terrain et de votre machine.


Dans quelles circonstances débroussailler ?

Il est nécessaire de débroussailler et de faucher l'herbe soit dans un souci d’esthétique soit d’accessibilité, soit pour nettoyer un terrain soumis à une obligation de débroussaillage. En effet le débroussaillage est obligatoire dans la plupart des départements à haut risque d’incendies.

Tondeuse débroussailleuse polyvalente

Elle vous permet de couper le gazon, faucher les hautes herbes, les broussailles légères, ligneuses ou enchevêtrées. Elle n’est pas conçue pour couper les broussailles trop denses et les arbustes.

Elle est adaptée aux surfaces moyennes à grandes, comme les résidences secondaires où vous ne venez qu’une à deux fois par an. Un même engin  permet de débroussailler puis tondre. Préférez le modèle à plusieurs vitesses pour plus de confort sur la partie tonte.

Elle permet les travaux de nettoyage des jardins peu entretenus. Elle passera là où même une bonne tondeuse sera débordée et saturée. Le grand atout de la débroussailleuse à roue par rapport à la débroussailleuse portée est sa grande capacité de coupe, le travail est donc plus rapide et moins fatiguant.

Description : C’est un engin robuste et durable, assez volumineux et d’un poids conséquent, c'est pourquoi tous nos modèles son autotractés et assurent leur propre propulsion, le conducteur marchant guidant son avance, mais ne la poussant pas. La vitesse d’avancement est soit fixe soit réglable.

Elle est équipée d’un moteur thermique 4 temps puissant et d’une lame de coupe polyvalente à entrainement direct. Le guidon de manœuvre muni de poignées de commandes est toujours démontable pour le transport en véhicule. Les modèles à guidon déportable permettent de passer près d’obstacle sans risque de blessures aux mains. Le carter est équipé d’une partie amovible sur l'avant afin de pouvoir faucher la végétation sans qu'elle ne soit pliée. Il est réglable en hauteur directement depuis la commande au guidon. La (ou les) roue avant sont orientables afin de pénétrer plus facilement dans la végétation épaisse et confère à la machine une très grande maniabilité. Cela permet des rotations complètes autour des arbres et massifs.

Conseil d’utilisation : La tondeuse débroussailleuse s'utilise à deux mains en guidant la machine devant soi. Une poignée de sécurité arrête instantanément le moteur quand l’utilisateur lâche le guidon. Une poignée d’embrayage permet d’actionner l’avancement de la machine.

Elle s’emploie sur des terrains plats, peu vallonnés ou en pente douce. - Régler la hauteur de coupe en fonction du terrain, du résultat souhaité ou de la densité de végétation à couper. - Travaillez dans le même sens, commencez autour des arbres, massifs et le long des allées. En pente, tondez de haut en bas et de bas en haut, mais pas en travers. - Ne coupez pas une herbe trop humide par la rosée du matin ou après une averse, l’herbe devient glissante, et le rendement ne sera pas optimal. - Assurez-vous qu’il n’y ait pas d’obstacles, souches, roches ou branches cachés sous la broussaille et qui pourraient heurter la lame. - Évitez les vêtements amples. Équipez-vous d’un pantalon pour protéger vos jambes, de chaussures ou bottes fermées, solides et antidérapantes. Mettre des gants et des lunettes de protection.

La débroussailleuse forestière pour les terrains difficiles

Elle vous permet le débroussaillage sur tous types de terrain, aussi bien en prairie, en bosquet qu’en  sous-bois. Destinée à travailler sur de grandes surfaces et dans des tâches de débroussaillage intensives et de longue durée, elle est équipée d’un moteur puissant capable d'assurer la propulsion et la puissance de débroussaillage.

Description : La débroussailleuse forestière est un engin plus lourd, volumineux et très robuste. Le système de coupe est déporté par rapport au moteur. La propulsion de la machine est assurée par de larges roues agraires. Le carter de coupe situé à l’avant de la machine est supporté par des patins épais de type luge permettant les passages dans les broussailles. Il est oscillant pour s’adapter au relief du terrain.

Conseil d’utilisation : La débroussailleuse forestière s'utilise à deux mains en guidant la machine devant soi. Une poignée de sécurité arrête instantanément le moteur quand l’utilisateur lâche le guidon. Un embrayage de lame indépendant doit être engagé afin de faire tourner la lame. Du coup, le système de propulsion des roues peut être utilisé sans faire tourner la lame afin de déplacer la machine en toute sécurité.

Elle est équipée de plusieurs vitesses pour s’adapter à la densité de la végétation et d’une marche arrière instantanée. En effet une des poignées du guidon sert à enclencher la marche avant et la poignée située sur l’autre manche du guidon la marche arrière.

Ce système permet de faire avancer puis reculer la machine rapidement et simplement sans avoir à manipuler de levier de boite de vitesse. Cela permet de manœuvrer facilement et d’attaquer des tailles de ronciers de plusieurs mètres de haut ou des végétations très denses.

Pour le fauchage en prairie, un kit de roues avant est proposé et remplace les patins (accessoire vendu séparément). Lorsque le terrain est très pierreux ou rocailleux, il est préférable de remplacer la lame par un kit chaîne afin d’éviter les chocs sur la lame (accessoire vendu séparément).

Scarifier sa pelouse

A quoi sert de scarifier la pelouse ? Scarifier la pelouse sert à l’aérer et éliminer les mauvaises herbes, la mousse et les résidus de tonte. Ces végétaux privent votre pelouse d’eau et d’oxygène empêchant son bon développement. Scarifier la pelouse va la densifier, la rendre plus résistante et plus verte.

Comment passer le scarificateur ? Il est recommandé de passer le scarificateur 2 fois par an. Une fois en mars quand les gelées sont terminées et une fois en octobre avant les gelées d’hiver. Il est préférable d’effectuer cette opération par temps sec, mais quand la terre est légèrement humide et donc malléable. Pour commencer, tondre votre pelouse à environ 3cm de hauteur.

Régler le scarificateur : Nos scarificateurs sont dotés de molette de réglage de hauteur de travail. Il faut régler la machine afin que les couteaux pénètrent le sol entre 2 à 4mm en profondeur. S’ils rentrent de plus de 4 mm ils peuvent couper les racines de la pelouse et donc l’endommager au lieu de l’aérer. La plage de réglage sur la machine est de 30mm, elle sert à compenser l’usure des couteaux dans le temps et vous permet de scarifier toujours à la même profondeur et prolonger la durée de vie des couteaux.

Passer le scarificateur : Nous vous conseillons de passer le scarificateur sur la longueur, puis de faire un passage croisé en passant sur la largeur. Cela permet, en fonction du relief du terrain de s’assurer que l’opération couvre bien toute la surface. Certain de nos modèles sont équipés d’un bac de ramassage, d’autre ne le sont pas. Dans tous les cas, il est nécessaire de ramasser les résidus de végétaux extraits par le scarificateur et laisser une pelouse sans résidus. Pour cela repasser un coup rapide de tondeuse munie d’un bac de ramassage. Pour finaliser le travail et obtenir un résultat rapide, réensemencez légèrement, puis laissez la pelouse se reformer sans marcher dessus pendant quelques jours.